Compagnie du Campus

placeholder_705_400 © A compléter

La Compagnie du Campus est née d’un noyau de comédiens amateurs du Jeune Théâtre de l’Université Libre de Bruxelles qui découvraient des auteurs inconnus et des genres inexploités (Adamov, Brecht,…). Ce théâtre universitaire participait à un théâtre politique, par une théâtralisation différente du répertoire ou par une relecture des classiques.

Progressivement, ces troupes se sont professionnalisées. Parmi celles-ci, la Compagnie du Campus a découvert et mis en oeuvre les principes d’un théâtre qui se voulait au service de l’action culturelle et politique, dont les créations théâtrales, immédiatement ancrées dans les problèmes du temps, s’adressaient à des publics populaires. C’est-à-dire des publics que la culture dominante n’atteignait pas. Ces créations étaient l’occasion pour ces personnes de concevoir un usage social, politique et critique de l’outil théâtral. Ils jouaient dans des lieux de diffusion inhabituels : syndicats, cours de cantine d’usines inoccupées, manifestations,… Depuis lors, la Compagnie du Campus conçoit la démarche du Théâtre-Action comme une pratique vivante de création collective de spectacles : son objectif est que tout être humain qui s’y implique, se revendique comme créateur d’une histoire collective. Notre pratique de Théâtre-Action s’inspire du vécu quotidien de personnes confrontées à des situations d’injustices et de domination, qui n’ont pas de place dans l’invention culturelle du monde qui les entoure ainsi que de celui de ceux et celles qui luttent à leurs côtés. Nous utilisons avec eux le théâtre pour montrer un autre regard sur des problèmes de société.

Spectacles