Dégage, petit !

degage-petit © A compléter

Si l’on considère que vivent sur cette terre des milliards d’individus,
des centaines de milliards d’animaux, et des milliards de
milliards de brins d’herbe,
Si l’on tient compte du nombre de rêveurs et du nombre de lacs,
Si l’on se réfère aux saisons, aux intempéries, au calme et à la tempête,
Quelles chances avions-nous de faire se rencontrer à minuit moins le
quart, en plein coeur de l’hiver sur un lac gelé,
Un être fragilisé par la vie,
Deux printemps,
Des pensées noires et glaçantes,
Un homme généreux vêtu d’un manteau en imitation raton laveur,
Un grand désir d’amour, … ?
Quelles chances ?
Raisonnablement aucune.
Utopiquement, quelques-unes.
Théâtralement, toutes.