Kubik

kubik © Gaëtane Reginster

Un comédien et une comédienne manipulent un grand jeu de construction blanc. Empilements, écroulements, alignements, tout bouge et se transforme. Dans ce présent sans cesse renouvelé, les personnages se surprennent eux-mêmes.
Par cette architecture en mouvement, les volumes s’organisent et des formes apparaissent. Elles deviennent les écrans de projections pour les images.

Le spectacle s’inspire des jeux des enfants qui expérimentent physiquement leur environnement pour le comprendre.
En manipulant les objets à leur portée, ils construisent leur pensée et ouvrent la porte de leur imaginaire.