La collection Crayoni

La collection Crayoni_©Kurt Van der Elst_5 © Kurt Van der Elst

Un ciel bas, du vent, une pluie incessante qui détrempe jusqu’aux os.
En 1972, le chapiteau des Crayoni s’est posé pour la dernière fois, au milieu d’un champ.
Tiéro n’avait pas encore douze ans…
Vous ne verrez plus Pipo, Rosy, El Magnifico, l’ours Astra, le canard pékinois…
Ils ont disparu en chair et en os.
Tiéro a aujourd’hui 50 ans.
Il est devenu le gardien des vertiges, des balles, des double fonds, des rires, des peurs, des cloches, des lassos, des murmures et des rugissements.
Il n’attend qu’un signal du chef d’orchestre pour rallumer les projecteurs, soulever la sciure et faire apparaître sous vos yeux les numéros de ces artistes presque oubliés.
Les Crayoni sont morts ! Vive les Crayoni !

\ »Avec une simplicité déroutante, l\’artiste rouvre pour nous son album photo et se lance lui-même dans des numéros de cirque, sans avoir l\’air d\’y toucher mais avec une adresse soufflante, le tout sans s\’arrêter d\’évoquer ses souvenirs. Un tour de jonglerie aquatique et le voilà qui évoque le principe de la force centrifuge, de belles figures au lasso et le voilà évoquant avec tendresse l\’humour de sa maman…
On passe tout simplement une heure de bonheur total, le sourire scotché aux lèvres, et l\’envie que ça continue encore et encore.\ »
Catherine Makereel – Le Soir

Prix de la ville de Huy aux Rencontres-Sélection Théâtre Jeune Public 2012.