La femme corbeau

drf-1 © A compléter

Une jeune femme danse et se raconte. A tout moment, elle s’arrête. Petit à petit, l’histoire de sa mère émerge. Elle a pris en mains sa propre vie. Elle a quitté l’île qui l’avait vue naître, elle a cherché un autre lieu et a osé un nouveau départ. Pourquoi a-t-elle quitté l’île ? Au village, on l’a appelée la femme corbeau. Elle s’est obstinée à vivre à l’écart, toujours accompagnée de son oiseau.

Ce vigoureux solo de danse est un plaidoyer pour le droit de chacun à la tolérance, pour le droit à la différence et pour le respect.