La petite fille aux allumettes

FILLE_ALLUMETTES_07-1024x679 © Pénélope Henriod

Combien d’enfants à travers le monde se sont-ils sentis perdus, désemparés, à la fin du conte d’Andersen ? Ah bon, elle meurt ? Mais quand tu dis qu’elle meurt, elle meurt mais pas vraiment, pas vrai ? Si ? Vraiment en vrai ? Mais quelle idée de me lire ça maman ? Tu veux que je fasse  des cauchemars, papa ? Franchement, était-il raisonnable de laisser à un adulte le soin de choisir la fin de l’histoire ? C’est la question que PAN ! (La Compagnie) a choisi de poser à des groupes d’enfants de 5 à 12 ans, dont les voix si vivantes viennent soulever des forces de vie. Et le résultat, c’est Andersen, la fatalité en moins, les questions en plus ; rien n’est édulcoré du conte original, car le XXIème siècle n’est pas moins dur que le XIXèmesiècle, mais l’humour bouscule, la tendresse renverse.