Les Mains Arc-en-Ciel

Les mains arc-en-ciel © Nils Houtteman

Au début il y a le noir puis la lumière et le blanc, les couleurs après défilent, et s’écoulent, dégoulinent, se fixent ou se diluent. Les mains arc-en-ciel racontent l’histoire imaginaire des couleurs avec les sentiments, les émotions, les rires, et les peurs qui y sont liés.
Les mains et les images se colorent et se teintent avec nuances.

C’est l’histoire des mains, qui griffonnent, frappent, déchirent puis carressent, embrassent, câlinent, chatouillent, effleurent, étreignent, enlacent.
Les mains dessinent des gribouillis qui deviennent personnages.
L’histoire esquisse la naissance d’un petit poisson en dessin, en images et en volume, et de ses premiers émois et découvertes colorées du monde. Les gestes du squiggles et des gribouillis  deviennent images tantôt abstraites tantôt figuratives.