Théâtre de l’E.V.N.I. – Esprit Volant Non Identifié

équipe evni © Philippe Jolet

Depuis le début des années 80, le comédien, danseur Butõ et mime Fujio Ishimaru évolue dans l’univers du Théâtre Jeune Public de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Il y rencontre les membres de la Cie Gare Centrale, du Théâtre de Galafronie et du Théâtre du Papyrus en donnant différents stages. Il participe ensuite à plusieurs créations au sein de ces compagnies.

En 1988, Fujio Ishimaru lance sa propre compagnie de Théâtre Jeune Public, le Théâtre de l’E.V.N.I. – Esprit Volant Non Identifié, avec laquelle il crée notamment Ailleurs, Un-deux-rois, Taï-Yo, Un petit moment magnifique ou Hana-bi silencieux. Des spectacles qui obtiennent de nombreux prix, mentions et coups de coeur de la presse.

En 2012, une équipe se forme autour de Fujio qui souhaite se diriger vers la danse, vers un mouvement plus abstrait, moins narratif. Sophie Leso, Colin Jolet, Elsa Debefve et Nicolas Arnould le rejoignent au sein du Théâtre de l’E.V.N.I.

Leur premier spectacle, Yosh, était basé sur la rencontre de leurs univers et la recherche d’un langage commun, quel qu’il soit. Comment pouvaient-ils «être ensemble», même s’il fallait pour cela passer par le silence, la lenteur ou l’immobilité?

Dans Alibi, leur deuxième spectacle, cet «être ensemble» a peut-être été poussé à l’extrême, l’un étant le double de l’autre.

Aujourd’hui avec Dancefloor, ils explorent le potentiel de leurs différences tout en affirmant la singularité de leur univers entre danse et théâtre.

Spectacles