20-03-2019

N°23 : deux valises pour le canada

La collection Théâtre pour la Jeunesse /Lansman Editeur

Elle est arrivée par hasard en belgique, avec son mari et ses deux enfants. Du jour au lendemain, ils avaient tout quitté pour entreprendre un voyage périlleux avec l’espoir de trouver, au Canada, une terre d’accueil où chacun pourrait se refaire une vie meilleure. Elle est vieille aujourd’hui, fatiguée et fragile. il y a longtemps qu’elle se sait en sécurité ici. Pourtant, une question l’obsède : et si un jour il fallait ressortir
les deux valises du placard et se relancer sur les routes ? En aurait-elle encore la force ? au départ de l’histoire vraie d’une famille qui a dû quitter précipitamment la Hongrie avec l’espoir de trouver refuge au Canada, la compagnie belge Les Pieds dans le Vent a passé commande d’une pièce emblématique sur le sort des migrants, ici et ailleurs, hier et aujourd’hui.. il ne s’agit donc pas du récit biographique de départ mais bien d’une fiction inspirée par ce récit.

20-03-2019

N°22 : Y’a pas de lézard

La collection Théâtre pour la Jeunesse /Lansman Editeur

Léo a 13 ans. Son envie la plus chère est de passer inaperçu, d’être un élève comme les autres. Mais voilà : il parle tellement vite, parfois en bégayant, qu’on ne comprend rien à ce qu’il raconte. Il bouge sans arrêt et, de temps en temps, quand le poids de la situation est trop lourd à porter, il pique des crises. Les autres élèves ne sont pas tendres avec lui. Il est constamment sur la sellette et, au moindre souci, c’est à Léo qu’on pense, forcément…

20-03-2019

N°21 : à PETIT PAS / JE SUIS UNE DANSEUSE étoile

La collection Théâtre pour la Jeunesse /Lansman Editeur

À Petits Pas

Alice a un amoureux. Il a de toutes petites oreilles et n’entend pas les mots. Juste les sons des mots, c’est du moins ce qu’elle dit. Alice raconte aussi l’histoire de la cicatrice qu’elle a sur le pied. Comment grandir avec une telle cicatrice ? “A petits pas”, l’histoire se délie, chante, se déhanche… jusqu’au silence au bout des mots.

Je suis une danseuse étoile

A cinq ans, elle rêvait d’être danseuse étoile ; maintenant plus : elle sait qu’elle ne le sera jamais. Alors elle s’invente des histoires, notamment celle de l’homme sans tête qui n’a que des pieds pour toucher le sol, que des mains pour caresser l’herbe et l’écorce des arbres…

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation
de services tiers pouvant installer des cookies.
 Plus d’info.