De l’illusion à l’évasion: Méliès, Feuillade, la guerre…

De l’illusion à l’évasion: Méliès, Feuillade, la guerre… © A compléter

De 1896 à 1914, George Méliès réalise près de 600 films. Héritier des lanternes magiques et de la fantasmagorie, inventeur de trucages inédits, scénariste à l’imagination poétique et débridée, il crée le premier studio de cinéma en France. C’est là qu’il tournera le célèbre « Voyage dans la lune ».

En 1914, quand la guerre éclate, son théâtre, devenu cinéma, est fermé par ordre de la police. Dans cette période bouleversée, les goûts du public changent…

Les actualités et les feuilletons mêlant complots et mystères attirent les foules. Louis Feuillade réalise « Les Vampires » et « Judex »… Quel sera l’impact de la guerre sur ce cinéma encore adolescent?