Sœurette et la fille de l’eau

soeurette © Nicolas Bomal

Un conte moderne et onirique, dense et magique… Une histoire de famille pleine d’émotion, racontée par une quinzaine de marionnettes et 3 manipulateurs à leur service.

Parmi une grande fratrie, Sœurette et Frérot s’aiment et se comprennent depuis toujours… Leurs jeux les entraînent loin de la réalité, dans une vie rien qu’à deux, où on pourrait boire l’eau de la source et se transformer… Ils vivent une enfance merveilleuse, mais l’histoire de leur grande famille est pleine de mystères. Plus tard, quand il est temps pour Frérot de devenir grand, le monde de Sœurette bascule.

Benoit de Leu, lors du stage d’écriture animé par l’auteur Hubert Haddad en septembre 2010 à l’initiative de la CTEJ, a commencé l’écriture de la pièce « Sœurette et la fille de l’eau ». Une première esquisse a été lue dans le cadre de l’opération « Bandits mauresques » en janvier 2011 à la Montagne Magique, rencontrant un grand intérêt des enfants et des professionnels présents. L’histoire originale, inspirée de sa propre enfance, fait référence au mythe « Biblis » d’Ovide, au conte « Frérot et Sœurette » de Grimm, au « Petit Poucet » de Perrault.
De grandes marionnettes venues tout droit de l’univers des mythes et des contes ancestraux plongent l’enfant spectateur dans une ambiance fantastique, qui fait écho cependant à son quotidien. Comme dans les mythes et les légendes, vie et mort se côtoient, amour et jalousie se croisent, mais comme dans les contes, Sœurette vivra heureuse et aura enfants et petits-enfants…